samedi 31 mars 2012

La révolution et Moi...



Le texte original de l'article parue le samedi 31 Mars 2012 sur les colonnes de "La Presse" ,article recueilli et signé par Badi ben Naceur.

Amine Landoulsi né au Bardo, ville des beys husseinites, en novembre 1976. Autodidacte, on ne peut le qualifier comme photographe mais comme homme qui vit et voit. Son vécu s’alimente d’une année à une autre par les aléas du quotidien, qui pour certains sont anodins mais pour d’autres hors du commun.
Depuis son jeune âge il s’est intéressé à la photographie comme passion, passe temps ou même un signe de distinction.
Son premier critique fut le photographe Tunisien Jaques Perez, qui l’a connu en rencontrant sa fameuse photo « La femme de Chebika ». Demandant à être reçue pour avoir un avis sur ses photos, Jaques Perez l’a reçue en sa maison de la Hafsia, quartier populaire de la Médina de Tunis et il lui dit : « t’as l’essentiel mon petit, l’œil d’un photographe » voila ce qu’il se rappelle d’un chaleureux entretien avec un des plus grands photographes de la Tunisie.
Depuis cet entretien, il a entretenue le photographe qui est en lui, en vivant le bonheur d’être amateur, et le sérieux d’un photoreporter.

Lauréat du concours « Mois de la photo » 2eme édition, à son actif on peut dénombrer plusieurs expositions collectives en  Tunisie et aussi en France, en Slovénie ainsi qu’au Brésil. Il a commencé à exposé comme débutant à « l’espace libre d’el theatro »  et Il a été commissaire de l’exposition collective « plus témoins que photographes », organisée par l’institut français de coopération, au Palais Kheireddine avril 2011.

Actuellement il est Photographe reporter pour le compte de « l’Associated Press » , « Demotix » et « images de Tunisie » ces agences lui ont permis de publier ses photos à l’échelle international . Travaille aussi pour des magazines tunisiens « Sport évasion », «Opinions ».

 Il est le cofondateur en 2010 et coordinateur général du Club Photo de Tunis pour l’année 2011.Pour ceux qui le connaissent de prés, vont vous dire  que sans cette vie associative au sein de son club depuis deux années déjà, sa biographie terminerait à  peine, deux lignes.


« La révolution et Moi … »

Le choix des deux photos émane naturellement de la vocation de témoignage, du photographe qui est en moi.

La première prise fut le 14 janvier 2011, avant même que  le tunisien ne s’aperçoit qu’un changement planétaire est entrain de jaillir sous ses yeux et avec ses mains. Bizarre cette grande horloge qui surplomb la mythique Avenue du Habib Bourguiba.



14 Janvier 2011 à 12h39- Avenue du Habib Bourguiba.



Un paradoxe bien propre au tunisien, une « horloge » moche et le nom d’un ex leader-dictateur  qui se juxtapose, comme pour dire qu’il y a toujours un héritier au trône.je me pose toujours la question, pourquoi « zine el abidin ben ali » n’a pas changé le nom de la grande avenue ?pourquoi après le 14 janvier toutes les places publiques de la Tunisie ont été vandalisé selon des uns et purifiés selon d’autres ,on à dit « dégage » aussi à toutes signalétiques ou sculptures et édifices qui fessaient référence à l’ancien régime . Sauf cette horloge moche et laide qui a fait l’exception.

D’ailleurs ma deuxième prise, le 23 mars 2012, soit 15 mois de Tunisie nouvelle, de Tunisie au pluriel confirme que l’arrivée des escaladeurs à son sommet et sujet de suprématie ou même de césarisme sur autrui .Si non a quoi bon reprendre un symbole d’un régime totalitaire et se l’approprié.
En parcourant un zeste de la Tunisie depuis janvier 2011, je crois qu’elle peine a retrouvé sa mémoire .le tunisien souffre de ne pas se connaitre, tellement il a été victime de ses bourreaux .la preuve en est, de nos jours et à nos alentours, des drapeaux noirs, des drapeaux rouges, des drapeaux verts, des drapeaux arc-en-ciel et j’en passe. N’est il pas ce pluralisme qu’on voulait ? Cette mosaïque qui est l’une de nos spécificités mondial .pourquoi la sacrifié par un obscurantisme  d’une part et un rejet de l’autre.


23 Mars 201 à 11h05 - Avenue du Habib Bourguiba.

Je trouve aberrant, l’égocentrisme de deux idéologies qui se confrontent le terrain, ne sont ils pas à l’encontre de ce qu’ils avancent à chaque manifestation ?chariaa, laïcité, démocratie, légalité, patrie, islam et j’en passe .tant de slogans au départ sein et valeureux qui hélas on subie une déviation depuis 15 mois. « DEGAGE »,  « LE PEUPLE VEUT »,  « houmat el hima », « TAKBIR ». 

J’ai été fier et ému d’entendre « Echa3b yourid » dans des breaking news provenant des manifestations de wallt street ,madrid ,jerusalem , caire ,sanaa  ,misrata et tant d’autre lieux où il y a des hommes et femmes qui ont réaliser qu’ avoir  peur  est vain .



15 mois ont passé, est mon appareil photo n’a pas arrêter de « shooter », comme tout le monde d’ailleurs, « shooter » un vocable en anglais qui me fait penser aux :dossier des « kanassa » (sniper ),dossier des drogues trouvés dans les armoires privés de la présidence ,dossier des armes qui circulent dans le pays en provenance de la Lybie , un pays tantôt ami ,tantôt Lybie ;dossier des Ben ALI & CO, dossier du bouque émissaire parfait « Ali Sarriati » ;dossier des martyres ,des blessés et leurs familles .tants de dossier à shooter à photographier ,à analyser et à comprendre .

Moi ce que j’ai compris jusqu'à maintenant que la secousse du 14 janvier 2011 est bel et bien forte et que ses répliques ne le sont pas moins .peut être que le salut de notre patrie réside dans ses enfants, car ses anciens souffrent de l’Alzheimer, ses adultes trainent le fardeau de l’échec et sa jeunesse à fait son minimum syndicale.




Amine LANDOULSI





vendredi 30 mars 2012

jeudi 29 mars 2012

Je le jure ...

Le centre ville de Tunis le 23 Mars 2012


Amine LANDOULSI
Blogueur croyant non pratiquant
.

dimanche 25 mars 2012

samedi 10 mars 2012

"le regard de l'autre ,c'est le mien"

Devant le siège de Television Tunisienne -09 Mars 2012



Amine Landoulsi
Blogueur aigle





vendredi 9 mars 2012

mercredi 7 mars 2012

"Le peuple , le Drapeau ...."

" L'unique ..."
faculté des Lettres, Arts et Humanités de la Manouba
07 Mars 2012


Amine Landoulsi
Blogueur perplexe .

mardi 6 mars 2012

Le Bénévole ...

Frontières Ras Jdir -Tunisie Lybie-06 Mars 2011


Amine Landoulsi
Blogueur nostalgique 

Le doyen ...

La Faculté des lettres, des Arts et des Humanités de la Manouba- Tunis le 06 Mars 2012


Amine Landoulsi
Blogueur fou.

lundi 5 mars 2012

Come Black ...




En face de l'ambassade US -Tunisie.02/02/2012



Amine Landoulsi
Blogueur laid 

samedi 3 mars 2012

jeudi 1 mars 2012

Le Club ....





Je vais intervenir pour la dernière fois sur ce mur du club photo de Tunis, que nous avons laissé ouvert par respect à tous ses membres, par ce qui suit: premièrement toutes mes excuses à : Rahma Hassine sur l'interminable commentaire sur son post:"wa9tech yerja3 el club photo? plz rèp" un post légitime pour une personne qui a connu ou entendu parlé du prestigieux Club Photo de Tunis.

J’ai savouré le silence après la dernière séance du club lors de laquelle une trentaine de passionné de photo était présente pour être témoins du dernièr Pv de séance du club. Ce dernier fondé juste une année avant le 14 janvier 2011.lors du premier exercice du club ses passionnés ont eu une préparation significative afin de produire des photos qui pourront être utilisé sur différents support et utilisation : expositions, presse, livres, projections, décor de studio, banques d’images, magazines etc.

Ce qu’a été accomplie par le staff du club pendant l’année 2010 était vraiment important : des sorties photographiques, des galeries critiques, des invités du métier ainsi qu’une MANIF’OTO digne d’un festival de photo international .Il n’est pas en moins ou en plus de ce qui a été fait lors de l’année de révolution 2011,on a vu un club qui s’ouvre sur l’international :une projection de photo des membres du club au prestigieux festival VISA pour L’image de Perpignan ,une invitation au festival « sept off » de Nice et un invité d’honneur , j’ai nommée Mr Patrick Zackmann de chez "Magnum".

C’est loin d’être une prétention d’énumérer ce qui a été fait mais de dire que le staff du club en 2011, sans exception (même pour les personnes démissionnaires à mis chemin), à bel est dépensé de sa famille, de son énergie, de son temps, de ses loisirs et le pire de son temps de photographier, afin de pouvoir faire ce qu’il a fait.

Je rappelle à toutes personnes qui ont osé dire lors de la dernière séance avant la trêve estival : »oui mais vous avez accepté une responsabilité et vous devez la remplir », que le bénévolat n’a jamais était synonymique de résultat et si cette hypothèse venait à se confirmer je déclare que le staff et les membres du club photo de Tunis, ont pu relever le défis pour l’année 2011, celle de la révolution.



Je comprends plus l’essence même de l’éclatement au sein des membres du club, des fois je me dis que c’est a cause de l’écart entre anciens et nouveaux, d’autres je me dis que c’est a cause de la concurrence entre des photographes amateurs, ceux qui veulent faire et ceux qui envient ce que tu a fais .a la fin je me résolu au fait de la singularité de la circonstance de l’année 2011.

Et je vous assure que ce dernière résolution me fessait du bien afin que je ne tombe pas dans des tractations de diaboliser des personnes et de blanchir d’autres. Comme si on était devant une cour martiale pour trouver un bouc émissaire à la situation du club.

Apres ce long édito, je vais venir aux faits de ce qui c’est passé entre la demoiselle ibtihel zaatouri et moi concernant sa demande .je ne vais ni ajouter ni retranché de ce qui a était écrit dans cette correspondance par mail :



Le 15 décembre 2011 10:54


Bonjour;


Vu l'état précaire voir agonisant du club vu que personne ne s'est présenté aux élections du nouveau staff2012 , vu que la dissolution du club est devenue malheureusement légitime; j'ai pris l'initiative de regrouper un bon nombre des membres de Club Photo de Tunis afin de trouver une solution fiable et rapide à tous ces "problèmes". On est arrivé donc à des résolutions qu'on veut vous les faire parvenir et ceci dans une éventuelle réunion.
Je propose qu'on se réunira le samedi lors de la séance habituelle du club afin d'en discuter.


Merci de me confirmer ce rendez-vous.


Ibtihel Zaatouri


---------------------------------------------------------------------------------------


Réponse : Le 15 décembre 2011


Salut Ibtihel ,


Je te remercie ainsi que tous le groupe que vous représenter. Concernant notre appel téléphonique d'hier ,je réedite mon souhait d'avoir un projet ou une squelette de projet relatif a votre souhait de salut pour notre club. En même temps je te rappelle que le fond humain ainsi que les acquis du club sera garant pour la bonne marche de l'association du club photo de Tunis.


Le staff du club photo ne sera pas disponible pour tout ce week end .Je vous propose un rendez vous pour le lundi ou le mardi prochain ,d'ici la j'attendrais votre projet par mail (réunion ,résolutions comme vous dites ,ainsi que personnes presentes ),que j’espère détaillé afin d'avancer ensemble .


PS: Pour le bien de la prochaine étape je voudrais avoir un seul interlocuteur sachant toi même.(car vous étiez le membre qui m' solliciter pour une action positive)


Bien a vous
Amine Landoulsi
Coordinateur du Club Photo de Tunis




Amine LANDOULSI
Blogueur coordinateur